Face à l’épidémie de coronavirus (Covid-19), il n’est pas à exclure que de nombreuses personnes connaissent une baisse de salaire, notamment liée à la mise en chômage partiel. Ce qui peut leur poser des difficultés pour le paiement des loyers d’habitation…

Coronavirus : l’ANIL au côté des locataires en difficulté

Si certains locataires rencontrent des difficultés à assurer le paiement de leurs loyers d’habitation, le Gouvernement les invite tout d’abord à contacter rapidement leur propriétaire pour expliquer leur situation.

Ensuite, le Gouvernement invite les locataires en difficulté à contacter l’Agence nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL : https://www.anil.org). Les conseillers de l’ANIL sont, en effet, à leur disposition pour trouver une solution juridique et leur présenter les différentes aides financières existantes et notamment le Fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Il s’agit d’une aide départementale qui profite aux locataires les plus fragiles. Le Gouvernement s’est engagé à ce que les dossiers soient traités le plus rapidement possible, compte tenu de la crise sanitaire et économique actuelle.

Source : Communiqué de presse du Ministère du Logement du 31 mars 2020

Coronavirus : le paiement des loyers d’habitation © Copyright WebLex – 2020

Fermer le menu
Contactez-nous
close slider